Les cookies du péyi 🍪🌴 Les partenaires sélectionnés et nous-mêmes utilisons des cookies ou des technologies similaires comme décrits dans la politique relative aux cookies.

Tu peux consentir à l'utilisation de ces technologies en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Consulte notre Politique en matière de cookies.

Inscris-toi à notre newsletter !

Ne rate pas les meilleures idées d’aventures, les infos pratiques pour un séjour inoubliable et de nombreuses surprises. Promis, pas de spam !

Pas maintenant

Infos Pratiques

L’île aux fleurs

La Martinique est une petite île, de 1 100 km2, composée de 34 communes pour 376 480 habitants. Elle fait partie de l’Arc Volcanique des petites Antilles. Un vrai paradis terrestre, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Je serai surpris si tel n’est pas le cas.

La Martinique est donc un DROM signifiant Département et Région d’Outre-mer. Sa culture est une fusion splendide de la culture française et créole. Toujours une touche d’authenticité avec un brin de modernité, vous êtes sûrs d’adorer !

Entre plages paradisiaques, forêt luxuriante et héritage colonial, l’île aux fleurs a tout à offrir à ceux qui recherchent des moments de douceur au soleil.

Cette page recense un ensemble d’informations sur l’île de la Martinique. Vous y trouverez ses communes, les différentes cartes, son histoire ou encore sa densité géographique.

Informations pratiques

L’essentiel

Si votre voyage en Martinique est réservé, il ne vous reste plus qu’à préparer votre valise. La Martinique bénéficie d’un climat tropical, comme l’ensemble des Antilles. Les températures sont donc agréables toute l’année. Entre juin et novembre le climat sera plus chaud et humide avec parfois des pluies tropicales. Et entre décembre et mai les températures seront plus douces et le climat sec. Dans votre valise, vous emporterez donc des tenues estivales.

Vous prendrez des vêtements légers pouvant être portés pour aller à la plage ou pour visiter l’île aux fleurs et faire des activités. Préparez donc vos robes, shorts, débardeurs et t-shirts préférés pour ce beau voyage tropical. Pensez à prendre un vêtement un peu plus chaud, par exemple pour la climatisation dans les restaurants ou pour les randonnées en altitude. Pensez bien sûr à emmener maillot de bain, tongs, chaussures confortables, casquette, lunettes de soleil et surtout crème solaire.

Enfin, si vous souhaitez découvrir les fonds marins, pensez à emmener masque et tubas. Et pour immortaliser vos plus beaux souvenirs de Martinique et des Caraïbes n’oubliez pas votre appareil photo et éventuellement un caméscope.

Les formalités

Si vous êtes ressortissants de l’Union Européenne, il vous faudra un passeport ou une carte nationale d’identité en cours de validité pour aller en Martinique. Pour les ressortissants Suisses, le passeport est demandé. Par ailleurs, le passeport sera nécessaire si vous avez dans l’idée de faire une extension dans les îles anglophones des environs. Le visa n’est pas nécessaire pour les séjours de moins de 90 jours pour les ressortissants de l’Union Européenne et pour les Suisses.

La monnaie utilisée sur place est l’euro puisque la Martinique est un département français d'Outre-Mer. Le dollar américain peut aussi être accepté bien que ce soit assez rarement le cas. Les cartes bleues et chèques voyage sont acceptés. Et concernant l’électricité, il s’agit de courant 220 volts avec des prises identiques à celles utilisées en France, il ne sera donc pas nécessaire d’emmener un adaptateur.

La santé

Pour voyager en Martinique, certains vaccins sont conseillés. C’est le cas notamment du tétanos, diphtérie, hépatites A et B, poliomyélite, coqueluche. Pour ce qui est de la fièvre jaune, le vaccin n’est pas obligatoire si vous venez d’Europe ou des États-Unis.

Néanmoins, si vous êtes en provenance d’un pays où la maladie est active (Afrique sub-saharienne et Amérique du sud), ce vaccin peut être exigé tout comme en France métropolitaine. C’est le cas par exemple de la Bolivie, Pérou, Argentine, Paraguay, Equateur, Colombie, Brésil, Guyane et Venezuela. Pour les voyageurs provenant de ces pays-là, le vaccin peut être utile pour des raisons administratives.

Dans tous les cas, il est important de vérifier la réglementation avant le voyage. La Martinique et les Caraïbes en général étant dans une zone au climat tropical, il y a un risque de dengue, Zika et chikungunia. Il conviendra donc de faire le nécessaire pour éviter les piqûres de moustiques (répulsifs moustiques, moustiquaires). Par contre, pas de soucis avec le paludisme qui a disparu sur l'île !

En période de COVID, les consignes et restrictions sont susceptibles d’évoluer et d’être modifiées. Il faudra donc de se tenir informé avant le départ pour les modalités de voyage (test PCR, pass sanitaire…).

Le budget en Martinique

Vous trouverez sur cet article, un tableau du budget moyen de chaque catégorie de dépenses (billets d’avion, logement, restauration, etc.…) afin de vous donner une idée plus ou moins précise du budget que vous devriez prévoir pour votre voyage.

Si vous souhaitez partir entre février et avril ou encore juin et août, il faut s’y prendre au moins 3 mois à l’avance afin d’avoir des prix attractifs.
N’hésitez pas à consulter le blog Le planificateur à contresens qui vous permet de budgétiser votre voyage en Martinique avec encore plus de précision !

Budget voyage Martinique

L’hébergement

En termes d’hébergement, vous allez avoir l’embarras du choix : Villas privées, hôtel 4 étoiles, résidence hôtelière, Appart’hôtel, gîtes, hébergements insolites ou encore locations Airbnb, vous n’avez qu’à faire trou bout de cochon ! En attendant, découvrez notre top 5 des hôtels de l’île.

Les restaurants

La Martinique regorge de nombreux restaurants pour tous les goûts ! Et cela, pour un rapport qualité/prix extrêmement intéressant. Nous vous invitons à découvrir notre article sur les 8 restaurants que nous vous conseillons pour une immersion gustative et culturelle la plus totale.

Les activités

Pour un séjour complet, nous vous conseillons de faire un circuit partant du centre, vers le nord et de finir en beauté sur les belles plages du sud ! Nous vous avons préparé un circuit afin d’optimiser un séjour de 10 jours sur l’île.

Pdf téléchargeable
Découvre les 8 circuits thématiques à vivre au cœur de la Martinique

Découvrir les mets et traditions culinaires de la Martinique ? Faire des balades en bateaux dans les meilleurs coins de l’île ? Farniente sur les plages en faisant des bonhommes de sable ? Faire le tour des rhumeries ? Plus qu’un clique pour que ton aventure commence !

Vous aurez accès à 99 pages au format PDF

Les adresses utiles

Type de site

Informations

Hôpitaux

Cliniques privées

Préfecture

Fort-de-France

+ 596 596 39 36 00

Police Centrale

3 Rue Victor Sévère 97200 Fort de France

+ 596 596 59 40 00 ou + 596 596 71 36 90

Urgences

Les offices du tourisme

  • Office du tourisme communautaire nord Martinique
    Adresse : 51 bis avenue Casimir Branglidor la trinité
    Horaires : Lundi au vendredi : 8 h-16 h / Samedi : 8 h-13 h 30
    +33 0596 58 69 98
  • Office du tourisme centre Martinique
    Adresse : 29 rue Victor Hugo, Fort-de-France, 97200
    Horaires : Lundi au vendredi : 8 h-16 h / Samedi : 8 h-13 h 30
  • Office du tourisme sud
    Adresse : Les Anses d'Arlet, complexe polyvalent de la batterie (en direction du diamant)
    Horaires : Lundi - mardi - jeudi de 8 h 00-12 h 30 et 13 h 00-16 h 30 / Mercredi - vendredi : 8 h 00-13 h 30
    +596 0596 28 09 99

Mieux comprendre la Martinique

Histoire

 Christophe Colomb débarque sur l’île aux fleurs le 15 juin 1502, à l’emplacement actuel de la commune du Carbet. À l’époque, des peuples amérindiens résident sur ces terres depuis bien longtemps. Les plus vieilles traces datent de -2400 à -1900 avant J.C., mais il est possible que ce soit plus ancien.

En 1635, les Français prennent possession de l’île lors du débarquement du flibustier Pierre Belain d’Esnambuc. Ils s'installent d'abord dans la partie ouest de l'île. Ils fondent alors le Fort Saint-Pierre et Fort Royal qui deviendra Fort-de-France.

Il y a sur l'île des tensions et des conflits entre les colons et les Indiens qui vivaient là à leur arrivée. Les Indiens sont massacrés et ceux qui parviennent à s'en sortir vont se réfugier à la Dominique et île de Saint-Vincent.

Sur l’île aux fleurs les colons cultivent canne à sucre, tabac, indigo, cacao et café. Mais cette agriculture fait appel à l’esclavage et à la traite des noirs provenant d'Afrique. Les premiers esclaves arrivent en 1641.

L'esclavage se développe beaucoup entre 1671 et 1674, explosant à partir de 1680. On voit alors un véritable commerce triangulaire (Afrique, Europe, Amérique) lié à la culture massive de la canne à sucre et autres produits locaux. Durant la révolution de 1848, les esclaves des Antilles réclament l’abolition de l’esclavage.

Ils vont l’obtenir le 27 mai 1848. Depuis 1946, la Martinique est un département français d’Outre-Mer. L'île doit son nom aux indiens Caraïbes. Il s'agit d'un dérivé des noms qu'ils utilisaient pour désigner ces terres "Madiana", "Madinina" ou "Mantinino".

Saint-Pierre

La ville de Saint-Pierre ou « Petit Paris des Antilles » se situe au nord-ouest de la Martinique. Ce bourg est l’ancienne capitale administrative, économique et culturelle de l’île (chef-lieu).

Elle fut aussi la « capitale » économique et culturelle de l’île jusqu’en 1902, date de sa destruction par l’éruption de la Pelée.

Saint Pierre Martinique

Les Drapeaux

Ce qu’il faut savoir, c’est que l'île aux fleurs à 3 drapeaux. Chacun a ses raisons d’être, sa signification et son histoire. Toutes plus passionnantes les unes que les autres. Alors c’est parti pour une bonne leçon d’histoire créole : les drapeaux de la Martinique

Fort de France, la capitale de la Martinique ?

Fort-de-France est la plus grande ville de la Martinique, et également la plus peuplée. Saviez-vous que la ville avait pour nom Fort-Royal, et ce, jusqu’au début des années 1800. C’est sûrement pour ça que ses habitants sont appelés les Foyalais. Vous l’aurez deviné, la ville était d’abord un Fort, construit en 1639. Le Fort-Royal deviendra ville en 1669. Au cours de son histoire coloniale, la ville fut occupée tour à tour par les Français et les Britanniques. La ville est finalement baptisée Fort-de-France en 1807 et garde son nom jusqu’aujourd’hui.

Si vous avez lu quelques articles de notre sélection, vous avez peut-être vu que Saint-Pierre était la ville principale de la Martinique. Jusqu’à ce qu’elle fut tragiquement détruite par la fameuse éruption du volcan de la Montagne Pelée. Info : Fort-de-France a eu monsieur Aimé Césaire comme maire de la ville de 1945 à 2000… Élu puis réélu pendant 56 ans, on peut dire qu’il était très « aimé » !

Cathédrale Fort-de-France

Les villes de la Martinique et leurs codes postaux

L'île aux fleurs compte de nombreuses communes (villes), toutes plus ravissantes les unes que les autres.

La liste des villes

Transport

Pour vous rendre sur l'île aux fleurs depuis la France, vous avez des vols directs. Il faut compter 8 à 9 heures de vol. Vous aurez 5 heures de décalage d’horaire en hiver et 6 heures en été.

Lorsque vous allez arriver sur place, l’idéal est de disposer d’un véhicule. Vous pourrez ainsi sillonner l’île aux fleurs et découvrir les plus beaux paysages des Caraïbes. La location de voiture est donc la solution parfaite pour un petit road-trip. Vous serez autonomes pour visiter, aller faire des activités, aller à la plage et sortir le soir.

Les routes sont en bon état et parfois sinueuses, ce qui leur donne beaucoup de charme. Par contre, aux heures de pointe et en haute saison, la circulation peut être dense, en particulier autour de Fort-de-France. Pensez à réserver une voiture de location avant votre départ, surtout en haute saison. En réservant à l'avance, vous aurez ainsi plus de choix et un tarif plus intéressant.

Si vous ne souhaitez pas louer une voiture, vous pouvez aussi faire appel à des taxis. Mettez-vous d’accord avec le chauffeur sur ses tarifs avant le départ s’il n’a pas de compteur.

Vous avez aussi une autre alternative qui est de louer un scooter ou une moto. Et les sportifs pourront eux choisir une location de vélo pour découvrir les paysages verdoyants des Antilles en pédalant.

Dangers et environnement

 Il n’y a pas de dangers particuliers sur l’île. Il conviendra comme partout, en métropole et ailleurs, d’éviter par exemple de trainer seul(e) le soir dans des rues sombres. Sur la route, la circulation étant parfois dense il faut être vigilant et rouler prudemment.

Concernant l’environnement, des règles sont à appliquer afin de respecter l’écosystème. L’eau étant devenue précieuse, ne pas la gaspiller. À l’hôtel faire changer seulement le linge de toilette qui en a besoin.

Pour éviter la surconsommation d’énergie, éviter de faire tourner en permanence la climatisation dans la chambre.
Ne pas jeter de plastiques et autres déchets dans la nature.
Si vous croisez des animaux, ne pas les importuner.
Si vous partez explorer l’île, ne pas couper ou arracher des fleurs ou plantes. Et ne pas ramasser de cailloux et fossiles « en souvenir ».

Ponton des Anses d'arlet en Martinique

Autres articles de la thématique
qui pourraient vous intéresser
Path
Path
Path
Path
Path
Soyez le premier à noter cet article
0 commentaire
Ce formulaire est protégé par un outil reCAPTCHA anti-spam.
Ce formulaire est protégé par un outil reCAPTCHA anti-spam.
Chat
Contacte-nous (Whatsapp, Messenger) Chat instantanné, disponible 24h/7
Shape Created with Sketch.